Fos-Etang de Berre : présentation des avancées du plan d'action santé-environnement

Présentation de l’aéroport Marseille - Provence

 
 

Index d'articles

  1. Fos-Etang de Berre : présentation des avancées du plan d'action santé-environnement
  2. Présentations de la DREAL
  3. Présentation de l’ARS
  4. Présentation de la DDPP
  5. Présentation d’Atmosud
  6. Présentation de l’aéroport Marseille - Provence
  7. Présentation du SPPPI

L’aéroport international Marseille Provence , 6ème aéroport français, connecte son territoire au monde. La société AMP, gestionnaire de l’infrastructure, est soucieuse de développer durablement la plateforme en maitrisant les impacts sur l’environnement et les populations riveraines.

 

Les émissions atmosphériques leur impact sur le climat, la qualité de l’air et la santé constituent un des principaux domaines d’action.

La prise en compte de la diversité des activités réalisées sur la plateforme et la multiplicité de parties prenantes sont des éléments clés pour la maîtrise ces émissions. En effet, si les aéronefs sont la principale source d’émissions, les transports terrestres représentent également un enjeu important et croissant. Enfin, la gestion des infrastructures induit des émissions similaires à celles de l’industrie ou encore du secteur tertiaire.

 

Depuis 2014, la démarche volontaire et internationale « Airport Carbone Accreditation » atteste de la réduction effective des émissions de gaz à effet de serre, pour les activités du gestionnaire AMP.

En 2016, dans le cadre de la loi de transition énergétique et de croissance verte (art. 45 LTECV), AMP a démontré que les actions engagées depuis 2010 permettraient de réduire de -10% et de - 20% l’intensité des émissions de gaz à effet de serre et de polluants, à l’horizon 2020 et 2025,.

 

Ces résultats s’obtiennent donc grâce aux actions menées sur les différents secteurs :

- l’amélioration de l’efficacité opérationnelle : à savoir que, depuis 2010, le nombre de passager transporté à augmenter de 45% alors que le nombre de vols opérés à diminuer dans le même temps de -6.5%. Cela grâce à l’optimisation du taux de remplissage et de la taille des appareils ;

- la mise en place d’une alimentation alternative électrique (dite 400Hz) pour les avions permet de réduire l’utilisation de moteurs auxiliaires fortement émetteurs, pendant la phase d’escale ;

- le développement des transports en commun dont le nombre de passagers transportés a doublé depuis 2010, atteignant le ratio d’1 passager sur 6 en 2018 ;

- enfin depuis 2017, 100% de l’électricité consommée sur la plateforme est garantie d’origine renouvelable et attendant le développement de la capacité de production photovoltaïque.

> Présentation AMP - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,47 Mb