A la Une

ALERTE VIGILANCE ORAGES ET PLUIE-INONDATION DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE

> Voir l'article

Incendie à la raffinerie LyondellBasell – Berre l’Etang

 
Incendie à la raffinerie LyondellBasell – Berre l’Etang

Le point à 11h45

Suite à l'action coordonnée des moyens mis en œuvre par l'exploitant et les sapeurs pompiers du SDISService départemental d'incendie et de secours 13, l'incendie du bac de naphta sur le site LyondellBasell est éteint depuis 11h30, après une réduction progressive du panache de fumée depuis 10h30.

Les moyens sur place étaient les suivants: 3 camions mousse de l'exploitant, 1 camion mousse du SDISService départemental d'incendie et de secours, 1 bras articulé, 120 pompiers et une vingtaine de véhicules.

Selon l'analyse de la CASU (Cellule d'Appui aux Situations d'Urgence du Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie), mobilisée par le Préfet dès le début de l'incendie, les fumées sont composées de monoxyde de carbone (0,1%) et de dioxyde de carbone (1%), d'hydrocarbures variés, de gaz irritants (Nox, Sox) en très petite quantité, et de suie en grande quantité. L'ensemble de ces produits présents dans le panache sont dilués dans le déplacement atmosphérique. Ce type de combustion ne présente pas, selon la CASU, de risque de toxicité sauf en cas d'exposition de longue durée, ce qui n'est pas le cas compte tenu de l'orientation du vent, et de la durée relativement limitée de l'émission. L'ARSAgence Régionale de Santé, présente au CODCentre Opérationnel Départemental (préfecture) en Préfecture, confirme l'ensemble de ces éléments.

Les relevés d'AirPACA sur plusieurs stations de surveillance de la zone ne présentent pas de situation anormale de pollution attribuable à l'incendie (aucun impact sur les capteurs).

Les mesures de contrôle des retombées seront maintenues au cours des prochaines heures et en tant que de besoin.

Michel Cadot, Préfet des Bouches du Rhône, Préfet de la région Provence Alpes Côte d'Azur, Préfet de la zone de défense sud a prescrit à l'exploitant LyondellBasell un arrêté de mesure d'urgence: mesures conservatoires liées à la mise en sécurité des installations, rapport d'accident détaillé et remise d'une étude sur l'impact environnemental et sanitaire du sinistre.

En complément, l'inspection des installations classées va procéder à une évaluation complète et approfondie de l'ensemble des conséquences de ce sinistre pour le site.

Le Préfet remercie l'ensemble des services pour leur action dans la gestion de cet incendie.

Le point à 10h00

L'incendie est toujours en cours sur le bac contenant le naphta sur le site pétrochimique LyondellBasell.

L'ensemble des moyens mousse engagés sur le site attaquent depuis 10h10 de manière simultanée et coordonnée le foyer.

Les moyens actuellement engagés sont les suivants:
- trois camions  mousse de l'exploitant
- trois camions mousse du SDISService départemental d'incendie et de secours suite au tirage de lignes d'eau supplémentaires

Environ 120 pompiers et 50 véhicules sont présents sur le site.

Le point à 7h30 :

L'incendie est toujours en cours sur le bac contenant le naphta sur le site pétrochimique LyondellBasell.

2 lignes d'eau supplémentaires sont en cours d'installation par le SDISService départemental d'incendie et de secours et 2 bras élévateurs articulés arrivent sur site pour renforcer l'efficacité des moyens de lutte contre l'incendie.

Toutes les mesures sont prises pour assurer l'intégrité de la cuve.

Compte tenu du produit présent dans la cuve et de la hauteur du panache de fumée, il n'y a pas dans l'immédiat de risque significatif pour la santé.

Air Paca, organisme indépendant de contrôle de la qualité de l'air procède au relevé des données des stations d'analyse dans la zone concernée.

La circulation sur l'A7 n'est pas impactée, sauf pour les bretelles de sortie et d'accès à Rognac qui sont fermées. La circulation aérienne n'est pas perturbée.

Le point à 6h30 :

L’ensemble des moyens du site sont engagés pour maîtriser l’incendie.

Le premier bac, contenant de l’essence, est actuellement en voie d’extinction.

Le second bac, contenant du naphta, est en phase de temporisation avec une projection de mousse pour étouffer le feu.

Le CODISCentre opérationnel départemental d’Incendie et de secours a également immédiatement dépêché sur place des moyens spécialisés pour lutter contre les feux d’hydrocarbures. Une centaine de pompiers et une vingtaine de véhicules spécialisés en complément des moyens internes de l'entreprise sont mobilisés. Un barrage préventif de lutte contre une éventuelle pollution de l'étang de Berre aux hydrocarbures, liées aux eaux d’extinction est actuellement mis en place.

Aucun blessé n’est à déplorer.

Un vent orienté nord/nord-ouest propage le panache de fumée vers les communes alentour : l’ouest de Marignane ,Les Pennes-Mirabeau, St Victoret. A ce stade aucun impact sur la circulation aérienne n'est à déplorer.

Michel Cadot, préfet de la région PACA, préfet des Bouches-du-Rhône a activé un CODCentre Opérationnel Départemental (préfecture) à la préfecture. Le sous-préfet d’istres est également sur place.