Covid 19 : un guide de bonnes pratiques pour la reprise des chantiers du BTP

 
 
Covid 19 : un guide de bonnes pratiques pour la reprise des chantiers du BTP

Le Gouvernement et les organisations professionnelles des entreprises du BTPBâtiment et travaux publics s’engagent à permettre la reprise de l’activité du bâtiment et des travaux publics.
Les fédérations du BTPBâtiment et travaux publics et les ministères des Solidarités et de la Santé et du Travail ont établi un guide de bonnes pratiques sanitaires à destinations des entreprises du BTPBâtiment et travaux publics. Celui-ci indique comment poursuivre les chantiers tout en garantissant la santé et la sécurité des salariés.

Les entreprises du bâtiment et des travaux publics sont essentielles à la vie économique du pays et à son fonctionnement.

En cette période de crise sanitaire, la protection des salariés est une priorité.

La sécurité du travail sur les chantiers doit donc être assurée à travers des procédures adaptées: les gestes barrières et maintenir les distances entre salariés.

L’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP) a préparé un guide de recommandations sanitaires pour poursuivre les chantiers. Ce document liste les mesures urgentes et spécifiques à mettre en œuvre pour assurer les conditions sanitaires nécessaires aux personnels du BTPBâtiment et travaux publics appelés à travailler en bureaux, ateliers, dépôts ou chantiers et autres lieux, en complément de toute mesure sanitaire édictée par les pouvoirs publics, qui ont approuvé ces mesures spécifiques.

Il permet à chaque entreprise de définir, et adapter ses actions tout en assurant la protection des salariés, mais aussi de ses clients.

Pour les chantiers dans l’impossibilité d’adapter leur fonctionnement ou de mettre en œuvre les recommandations applicables, les entreprises concernées pourront faire appel aux dispositifs de soutien mis en place par le Gouvernement, notamment l’activité partielle. Parallèlement, le Gouvernement a adressé une circulaire aux Préfets afin que ceux-ci veillent à la poursuite et à la reprise des chantiers.

Enfin, un travail complémentaire va être lancé pour compléter l’ensemble de ces dispositions pour les autres intervenants d’un chantier tels que les maîtres d’ouvrage, les architectes, bureaux d’études ou coordinateurs sécurité. Ce travail abordera également les impacts sur les relations contractuelles.

 
 

A lire également :