Actualités

La plongée subaquatique dans les Bouches-du- Rhône en 2018

 
 
La plongée subaquatique dans les Bouches-du- Rhône en 2018

Le mardi 5 juin, la direction départementale déléguée des Bouches-du-Rhône de la DRDJSCSLa direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale PACA a organisé à la Maison de la mer, Port de la Pointe Rouge, en lien avec plusieurs services de l’État et des représentants de la Fédération française d’études et de sports sous-marins, une réunion d’information et d’échanges sur la réglementation de la plongée subaquatique à laquelle une cinquantaine de structures (clubs ou établissements commerciaux) a participé.

Cette rencontre a eu pour objet de :

  •  mener une action significative de communication préventive en amont des contrôles estivaux ;
  •  informer les acteurs du milieu de la plongée subaquatique des obligations régies par le code du sport et également par les autres réglementations (code du travail, code de la consommation, fiscalité des associations…) ;
  •  permettre aux structures d'échanger entre elles et avec les administrations ;
  •  conseiller les exploitants et les éducateurs sportifs.

Le saviez-vous ? La plongée subaquatique s’exerce dans un « environnement spécifique » c’est-à-dire qu’elle présente des risques particuliers aussi bien lorsqu’elle se pratique de manière autonome qu’encadrée (club ou établissement commercial).

Les différents points évoqués pendant cette réunion visaient notamment à prévenir les accidents dans une logique de protection des usagers mise en œuvre par les services de l’État : Inspection du travail, Direction Départementale de la Protection des Populations, Gendarmerie, Affaires Maritimes, Finances publiques, URSSAFUnion de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales et Direction départementale déléguée de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, qui assure le suivi des établissements et des éducateurs sportifs déclarés.

En effet, si le département des Bouches-du-Rhône connaît une constante augmentation des activités de plongée subaquatique, le rappel des mesures de sécurité est nécessaire pour alerter sur la relative dangerosité de la pratique surtout lorsque ces mesures ne sont pas respectées.

En 2017, 45 accidents ont été répertoriés contre 46 en 2016 (âge moyen de 50 ans et cinq mois, et profondeur moyenne des accidents entre 37 et 39 mètres). Cette année, le CROSS Med a déjà signalé 17 interventions en mer et trois accidents mortels sont à déplorer.

En savoir plus sur la règlementation sportive .