L'alerte et les secours

 
 
logo2
PictoInond_petit
PictoSumers_petit

Les précipitations, le niveau des nappes phréatiques et des cours d’eau et l’état hydrique des sols sont surveillés en permanence. Des cartes de vigilance sont diffusées par les médias. Le niveau des crues est renseigné par des services téléphoniques et internet. Les maires avertissent leurs administrés en cas d’alerte.

La vigilance météorologique

La vigilance météorologique élaborée par METEO-FRANCE est destinée à avertir la population et les pouvoirs publics de l’éventualité d’un phénomène météorologique dangereux dans les 24 heures à venir, elle se décline en quatre niveaux croissants :

Niveau vigilance météorologique

Niveau vigilance météorologique

Le site national est actualisé deux fois par jour (6h et 16h) et s’affiche :

  • sur une carte nationale déclinée par département
  • sur un tableau à deux entrées, par département ou par niveau de vigilance

La carte et le tableau identifient :

  • le niveau de la vigilance (couleurs) ;
  • les pictogrammes correspondant au phénomène concerné

Si la carte de vigilance comporte au moins une zone rouge ou orange, un bulletin régional de suivi de phénomène exceptionnel est émis par Météo-France, précisant l’évolution du phénomène, sa trajectoire, son intensité et sa fin.

Météo France : http://vigilance.meteofrance.com/

Les Services de prévision des crues (SPC) surveillent en permanence la pluie, les écoulements des rivières et élaborent des prévisions d'évolution des niveaux d'eau

Dans les Bouches-du-Rhône, il s’agit :

Ces SPC alimentent le site internet www.vigicrues.gouv.fr/ , accessible aussi depuis le site internet de Météo France, en observation temps réel des hauteurs d'eau et débits ainsi qu'en prévisions sur l'évolution de ces cours d'eau dès le niveau de vigilance jaune. Les règlements d'Information sur les Crues (RIC) sont également accessibles sur ce site.

En mode secours on peut se connecter au serveur www.rdbrmc.com/hydroreel2/  qui communique également, en temps réel, les données hydrométriques observées du Bassin Rhône Méditerranée (mais sans les prévisions des SPC).

L’outil APIC, Avertissement Pluies Intenses pour les Communes est un dispositif complémentaire de Météo-France fondé sur l’observation et la retransmission de données pluviométriques en temps réel. Pour en savoir plus sur l'outil APIC.

Il s’agit d’un outil d’aide à la décision dans la mise en œuvre des dispositifs de sauvegarde de la population. Les avertissements peuvent être envoyés par message vocal, sms et courriel à 5 destinataires par commune abonnée. Une commune peut souscrire à un avertissement correspondant à une commune située en amont.

Il qualifie le caractère intense ou très intense des précipitations et permet d’anticiper les inondations par ruissellement ou crue rapide.

inondCadiere2

Inondation de la Cadière, 2003 (CG 13)

Dès que la montée des eaux le justifie ou que l’état d’alerte menace d’être atteint (cf. règlement départemental d’annonce des crues), les services départementaux d'intervention et de secours ( SDIS 13 ) – sur ordre du préfet – , ou le Bataillon des Marins Pompiers de Marseille – en relation avec les services municipaux de la ville de Marseille -, avertit les maires qui sont chargés de procéder à l’alerte de leurs administrés (y compris établissements scolaires, ERP, ICPE), à leur mise en sécurité (évacuation préventive) et, le cas échéant, de déclencher les mesures du plan communal de sauvegarde.

Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS)

Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS) définit, sous l’autorité du Maire, l’organisation prévue par la commune pour assurer l’alerte, l’information, la protection et le soutien de la population au regard des risques connus. Des exercices de simulation permettent de tester et d’améliorer ce plan communal.

L'organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC)

Lorsque plusieurs communes sont concernées et si la situation le justifie, les dispositions spécifiques ORSEC « Inondations »  (ex. : « plan de secours spécialisé inondation ») peuvent être mise en œuvre par le préfet. Au niveau communal, c’est le maire qui est chargé d’assurer la sécurité de la population

InondBarassBmpmYB

Inondation du vallon de la Barasse à Marseille (BMPMBataillon de Marins-Pompiers de Marseille, Yannick Bresson)