La Direction Interrégionale de la Police judiciaire de Marseille (D.I.P.J.)

 
Logo DIPJ

Première direction interrégionale de police judiciaire de France, en effectif et en volume d’affaires traitées, son siège est situé à l’hôtel de police de Marseille (2ème), ancien évêché de la ville.

arella0657445_frontpageactus

Présentation

La Direction Interrégionale de la Police Judiciaire de Marseille  (DIPJ), plus important service territorial de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), compte plus de  900 fonctionnaires  répartis entre les deux Services Régionaux de Police Judiciaire (SRPJ) de Marseille et Montpellier.

Sa zone de compétence s’étend sur l’ensemble de l’arc méditerranéen entre les frontières italienne et espagnole, couvrant 11 départements, 19 Tribunaux de Grande Instance et 4 Cours d’appel.

Sous la direction d’un Inspecteur Général, secondé par un Commissaire Divisionnaire, l’effectif de la DIPJ de Marseille est composé de 670 fonctionnaires au SRPJ de Marseille et de 241 au SRPJ de Montpellier.

L’effectif marseillais  du siège est réparti au sein d‘un état-major, d’une division administrative, d’une division criminelle et de répression du banditisme, d’une division des stupéfiants et du proxénétisme, d’une brigade de recherche et d’intervention, d’une division économique et financière, d’une division de police technique et scientifique. Le groupe d’intervention régional Provence Alpes Côte d’Azur est placé pour emploi sous l’autorité du directeur interrégional de la police judiciaire de Marseille.

La Cellule zonale d’assistance technique sud, (1ère CZAT mise en place en France), créée en 2014, est composée de quatre Cellules Inter départementales d’Assistance Technique basées à Marseille, Nice, Montpellier et depuis 2017 en Corse. La cellule zonale s’est également dotée d’un groupe spécifique, implanté à Marseille, chargé d’intervenir dans tout le sud de la France (Corse comprise) pour les missions IMSI Catcher et Serrurerie.

Facade arrière Evêché 2
Missions 

La Direction Interrégionale de la Police Judiciaire de Marseille a pour cœur de métier la lutte contre toutes les formes spécialisées, organisées ou internationales de la criminalité et plus particulièrement les homicides à énigme ainsi que ceux liés au banditisme et à la criminalité organisée, le terrorisme, les attaques au préjudice de sociétés de transport de fonds, les vols à main armée avec armes à feu au préjudice d’établissements bancaires, de certains commerces et des particuliers à leur domicile, le trafic de stupéfiants, le proxénétisme, le trafic d’armes, les affaires économiques et financières complexes, le blanchiment d’argent, la fabrication et l’écoulement de monnaie contrefaite.

Elle a pour mission la répression des formes spécialisées, organisées ou internationales de la criminalité.
Les régions Provence-Alpes-Côte-d’Azur (PACA) et Languedoc-Roussillon, ressorts de compétence de la Direction Interrégionale de la Police Judiciaire (DIPJ) de Marseille sont des axes majeurs de communication et des lieux d’échanges culturels et commerciaux entre le sud de l’Europe, le bassin méditerranéen, l’Europe centrale et l’Europe du nord.

Les activités illicites commises par des réseaux ou équipes structurés relèvent pour la plupart du domaine de compétence de la police judiciaire, à savoir la lutte contre les homicides liés au banditisme, aux manifestations de la criminalité organisée, ainsi que les homicides à énigme, le terrorisme, les vols à main armée avec armes à feu au préjudice des établissements bancaires, des bijouteries et des commerces de moyenne et grande surface, le trafic de stupéfiants, le proxénétisme, le trafic d’armes, le trafic organisé de machines à sous, le trafic de fausse monnaie, les escroqueries d’envergure, le blanchiment d’argent, la criminalité informatique, les trafics alimentant l’économie souterraine dans les cités ou quartiers sensibles, et la criminalité organisée (groupe d’intervention régional Provence-Alpes-Côte-d’Azur).

Dans les Bouches du Rhône, l’action de la D.I.P.J. sous l’autorité des magistrats et du préfet de police, en particulier depuis 2015 dans le cadre du pilotage renforcé de la lutte contre les stupéfiants, (associant D.D.S.P. et D.I.P.J.), a permis à la fois de contenir le nombre de règlements de comptes et d’améliorer le taux d’élucidation.

dipj_marseille_370

Organisation

Elle est composée du Service Régional de Police Judiciaire de Marseille qui couvre les départements des Alpes-de-Haute-Provence (04), des Hautes-Alpes (05), des Alpes-Maritimes (06), des Bouches-du-Rhône (13), du Var (83), et du Service Régional de Police Judiciaire de Montpellier qui exerce sa compétence sur les départements de l’Aude (11), du Gard (30), de l’Hérault (34), de la Lozère (48), des Pyrénées-Orientales (66) et du Vaucluse (84). 

Composé d’une division criminelle et de répression du banditisme, d’une division des stupéfiants et du proxénétisme, d’une division économique et financière, d’une division de police technique, d’une B.R.I. et d’un Etat-Major Interrégional, le Service Régional de Police Judiciaire de Marseille exerce sa compétence judiciaire sur deux cours d’appel (Aix-en-Provence, Grenoble) et neuf tribunaux de grande instance.

Deux antennes complètent le siège marseillais du SRPJ : l’antenne de police judiciaire de Toulon qui exerce sa compétence territoriale sur le département du Var, et l’antenne de police judiciaire de Nice sur le département des Alpes-Maritimes. 

Composé d’une division criminelle, d’une division économique et financière et d’une division de police technique, le Service Régional de Police Judiciaire de Montpellier exerce sa compétence judiciaire sur deux cours d’appel (Montpellier et Nîmes), ainsi que sur dix tribunaux de grande instance.

Trois antennes complètent le siège du SRPJ de Montpellier : les antennes de police judiciaire d’Avignon, de Nîmes et de Perpignan qui couvrent respectivement les départements du Vaucluse, du Gard et des Pyrénées-Orientales.

Placés pour emploi sous l’autorité du Directeur Interrégional de la Police Judiciaire de Marseille, le Groupe d’Intervention Régional Provence, Alpes, Côte-d’Azur ainsi que les Brigades de Recherches et d’Intervention de Marseille, Nice et Montpellier renforcent le dispositif.

 


Contacts

D.I.P.J. Marseille
Hôtel de Police
2, rue Antoine Becker
BP 80178 - 13474 MARSEILLE Cedex
Standard : 04 91 39 80 00
Fax : 04 91 13 17 42