Les actualités du Préfet de police

Alerte vigilance orange orages/pluie-inondation dans les Bouches-du-Rhône

Le département des Bouches-du-Rhône est placé en vigilance orange orages, pluie-inondation ce mercredi 23 octobre entre 13h et 19h.
Une vigilance jaune est maintenue pour les vents violents.

> Voir l'article

Sécurité routière : une baisse historique dans les Bouches-du-Rhône

 
 
Sécurité routière :  une baisse historique dans les Bouches-du-Rhône

Pour la première fois, les Bouches-du-Rhône passent sous la barre des 100 tués sur les routes. En 2018, 99 personnes ont ainsi perdu la vie sur les routes, soit 23 de moins qu’en 2017 (-19%).

Les autres indicateurs de l’accidentalité routière sont également en baisse :

  • le nombre d’accidents corporels est de 3 433 contre 3 841 en 2017, soit 408 accidents corporels de moins (-11%) ;
  • 4 572 personnes ont été blessées en 2018 contre 5 181 en 2017, soit 608 de moins (-12%) ;
  • 1 437 personnes ont dû être hospitalisées contre 1 644 en 2017, soit 207 personnes de moins (-13%).

Les principaux facteurs d’accident

La vitesse excessive ou inadaptée demeure la cause première de la mortalité sur les routes de notre département. Elle apparaît dans un accident mortel sur trois. L’abus d’alcool au volant et la conduite sous stupéfiants arrivent en deuxième cause des accidents mortels avant les refus de priorité et l’inattention en conduisant.

Les deux-roues, principales victimes des accidents de la route

45 usagers de deux-roues motorisés ont trouvé la mort en 2018, soit une hausse de 32% par rapport à 2017. Ils représentent ainsi plus de 45% des tués de la route de 2018.

Le préfet de police rappelle aux motards qu’ils doivent être particulièrement sur leur garde face aux dangers qui peuvent surgir à chaque instant (une portière qui s’ouvre brusquement, un piéton qui traverse sans regarder, un conducteur inattentif,...). Seules une anticipation et une attention extrêmes permettent d’éviter tout accident. Le préfet de police rappelle aussi la nécessité de posséder un équipement adapté et complet, y compris sur les courts trajets.

Un plan départemental d'actions de sécurité routière encore plus ambitieux

Securite-routiere-une-baisse-historique-dans-les-Bouches-du-Rhone_large

En 2018, plus de 37 000 Bucco-Rhodaniens ont été sensibilisés à la sécurité routière. Le préfet de police s’engage à continuer et à diversifier les actions préventives pour lutter davantage contre l’insécurité routière en lien avec les collectivités territoriales, les forces de sécurité et le réseau des intervenants départementaux de sécurité routière (IDSR).


Rappel : Le préfet de police peut suspendre le permis de conduire d’un individu. Il s'agit d'uneune mesure administrative de sûreté visant à écarter momentanément de la route un conducteur dont le comportement est dangereux. En 2018, 3168 permis de conduire ont été administrativement suspendus.

DwUBWyrXgAEI1TX
 
 

A lire également :