Le phénomène

 
 
logo2
PictoRisqInd_redim

Qu'est-ce qu'un risque industriel ?

Le risque industriel résulte de la présence sur un territoire d’une installation manipulant des substances ou procédés susceptible d’être à l’origine de phénomènes dangereux. Il peut entraîner des conséquences immédiates graves pour le personnel, les riverains, les biens ou l’environnement.

SDIS 13 - Fuite NaAlO2

Fuite sur bac de stockage de soude, 25 juillet 2014, Gardanne (SDISService départemental d'incendie et de secours)

Les effets subis dépendent des produits et des quantités impliquées :

FLAMME_RVB_300dpi
Risque incendie : risques de brûlures et/ou d'intoxication.
Risque d'explosion
EXPLOSION_RVB_300dpi
Risque de blessures par projections d'éclats et/ou ondes
TOXIQUE_RVB_300dpi
Risque d'émission de gaz toxique
Risque d'intoxications

Principaux accidents industriels mortels en France et dans les Bouches-du-Rhône

Date Localisation Type d'accident Victimes et dégâts
1966 Feyzin (69) Incendie et explosion des stockages de gaz de pétrole liquéfiés dans une raffinerie 18 morts, 84 blessés
1991 Berre-l'Etang (13) Rupture d'une canalisation 1 blessé grave
1992 La Mède (13) Explosion d'une tuyauterie entraînant la destruction de la salle de commande 6 morts
2001 Toulouse (31) Explosion d'un stockage de nitrate d'ammonium non conforme 30 morts, plus de 2000 blessés, dégâts importants ; vitrages soufflés
2011 Martigues (13) Explosion dans un atelier de vidange de bouteilles vides de chlore sous pression 1 mort et 2 blessés

Principaux accidents industriels dans les Bouches-du-Rhône

Date - Localisation Type d'accident
2014 - Gardanne Fuite de soude dans une citerne
2013 - Fos-sur-Mer Incendie dans un incinérateur (unité de valorisation organique)
2011 - Marseille Feu d'entrepôt et de 11 camions citernes contenant du fioul
BMPMBataillon de Marins-Pompiers de Marseille-7_large.jpg" width="309" height="206" style="border: 0px solid ;" alt="FEU D'ENTREPOT BD GAY LUSSAC (14-12-2013) - BMPMBataillon de Marins-Pompiers de Marseille (7)" title="FEU D'ENTREPOT BD GAY LUSSAC (14-12-2013) - BMPMBataillon de Marins-Pompiers de Marseille (7)" />

Feu d'entrepôt Marseille décembre 2013 (auteur BMPMBataillon de Marins-Pompiers de Marseille)

La classification des installations à risques

Les installations industrielles sont classées suivant :

  • la nature des produits;
  • le volume des activités envisagées;
  • les procédés de fabrication mis en œuvre.

Ainsi, tout type d'installations industrielles (civile ou militaire) peut être soumis à la directive SEVESO.

 Définition des ICPE :livre 5 du code de l'environnement :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idArticle=LEGIARTI000023491026&idSectionTA=LEGISCTA000006159272&cidTexte=LEGITEXT000006074220&dateTexte=20150601

http://www.installationsclassees.developpement-durable.gouv.fr/Definition.html

Les Installations Classées pour la Protection de l'Environnement de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur

11BMP081FU004SEBASTIEN_BONO (2)

Feu d'entrepôt et de 11 camions citernes, Marseille, 31 mars 2011 (BMPMBataillon de Marins-Pompiers de Marseille)

Le département des Bouches-du-Rhône compte 57 sites industriels classés « SEVESOnom d’un village d’Italie (victime d’un accident chimique). Nom donné à la directive européenne (qui réglemente les installations industrielles à risques) et, par extension, appellation de ces installations :site Seveso « seuil bas » (SB) , site Seveso « seuil haut » ou « AS (avec servitudes) » pour qualifier une installation à haut risque », c'est-à-dire soumis à une réglementation particulière en fonction des quantités de produits dangereux qu'ils accueillent.
Parmi eux, 40 établissements sont dit « seuil haut » et 17 « seuil bas » (données septembre 2014).

Au niveau régional, plus de 80 % des SEVESOnom d’un village d’Italie (victime d’un accident chimique). Nom donné à la directive européenne (qui réglemente les installations industrielles à risques) et, par extension, appellation de ces installations :site Seveso « seuil bas » (SB) , site Seveso « seuil haut » ou « AS (avec servitudes) » pour qualifier une installation à haut risque seuil haut AS (40/47) et plus 50 % des SEVESOnom d’un village d’Italie (victime d’un accident chimique). Nom donné à la directive européenne (qui réglemente les installations industrielles à risques) et, par extension, appellation de ces installations :site Seveso « seuil bas » (SB) , site Seveso « seuil haut » ou « AS (avec servitudes) » pour qualifier une installation à haut risque seuil bas (17/30) sont implantées dans les Bouches-du-Rhône.
Les Bouches-du-Rhône représentent 6 % des SEVESOnom d’un village d’Italie (victime d’un accident chimique). Nom donné à la directive européenne (qui réglemente les installations industrielles à risques) et, par extension, appellation de ces installations :site Seveso « seuil bas » (SB) , site Seveso « seuil haut » ou « AS (avec servitudes) » pour qualifier une installation à haut risque seuil haut AS (40/667) et 3 % des SEVESOnom d’un village d’Italie (victime d’un accident chimique). Nom donné à la directive européenne (qui réglemente les installations industrielles à risques) et, par extension, appellation de ces installations :site Seveso « seuil bas » (SB) , site Seveso « seuil haut » ou « AS (avec servitudes) » pour qualifier une installation à haut risque seuil bas (17/554) au niveau du territoire national.

> les sites SEVESOnom d’un village d’Italie (victime d’un accident chimique). Nom donné à la directive européenne (qui réglemente les installations industrielles à risques) et, par extension, appellation de ces installations :site Seveso « seuil bas » (SB) , site Seveso « seuil haut » ou « AS (avec servitudes) » pour qualifier une installation à haut risque seuil haut et seuil bas dans les Bouches-du-Rhône - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,01 Mb

Les établissements SEVESO de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur