Sécheresse

 

Le département des Bouches-du-Rhône s’est doté d’un nouveau Plan d’Actions Sécheresse par arrêté préfectoral du 17 mai 2016 après une importante phase de concertation avec les acteurs locaux de la gestion de la ressource en eau.

Le plan d'actions sécheresse détermine les mesures de restriction applicables aux usages et aux prélèvements d'eau, dans les cours d'eau et dans les nappes souterraines, selon des critères hydrologiques. La procédure de limitation ou de suspension des usages ou des prélèvements d’eau est valable en période de sécheresse avérée, dans la ou les zones géographiques d'alerte prédéfinies.

En effet, le plan d'actions sécheresse a défini les zones géographiques nécessitant une gestion des usages et les critères hydrologiques déterminant la progressivité des limitations d'usages et/ ou de suspension avec les différents stades de " vigilance", "alerte" et "crise" de la gestion de crise.

Dans le département, ce dispositif doit permettre, d'une part, d'anticiper les étiages sévères voire les assecs d'origine antropique des cours d'eau afin d'y sauvegarder la vie biologique et, d'autre part, d'éviter les pénuries en eau pour satisfaire les exigences de l'alimentation en eau potable de la population et les besoins de l'irrigation agricole tous deux largement sécurisés sinon assurés, à l'échelon régional, par des transferts inter-bassins d'eau brute à partir du système Durance-Verdon.

Cette planification a pour objet d'organiser la gestion quantitative de situations exceptionnelles. Elle est basée sur la prise en compte mutuelle des besoins, leur conciliation et leur priorisation. L'amélioration de la gestion de l'eau et des milieux aquatiques nécessite l'engagement du plus grand nombre, et tout particulièrement des représentants de la profession agricole et celle des élus locaux qui sont les acteurs les plus proches du terrain. C'est pourquoi l'efficience de ce plan d'action sécheresse nécessite une grande implication de leur part.

Durant l’été 2016, la gestion de la sécheresse a donné lieu à la mise en œuvre progressive de mesures de restriction d’usages par arrêtés préfectoraux. L’ensemble des mesures a été levé automatiquement le 15 octobre 2016.

Pour en savoir plus : http://www.bouches-du-rhone.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-naturels-et-technologiques/Secheresse