Caractéristiques économiques et sociales de l'arrondissement d'Istres

 
 

 

Les implantations industrielles de la région Fos/Étang de Berre font que l’arrondissement d’Istres joue un rôle économique considérable : l’ensemble Lavéra/Fos constitue le 3ème port pétrolier mondial.

Après les difficultés significatives de la fin des années 90, l’activité économique a amorcé un net redressement bénéficiant entre autres de la fermeture d’industries lourdes au cœur de l’Europe.

Cette embellie profite à l’ensemble des secteurs d’activité et plus particulièrement à la sidérurgie, à la pétrochimie, et à l’aéronautique qui sont les véritables pôles économiques de l’arrondissement d’Istres, tant par les emplois directs qu’elles suscitent que par les retombées industrielles indirectes (sous-traitance, commerce, activités tertiaires et immobilières).

- la sidérurgie : la zone industrielle de Fos-sur-Mer comprend des unités industrielles très importantes. Avec leurs entreprises sous-traitantes,
elles emploient plus de 7 000 salariés pour une production d'acier représentant 5% de la production mondiale.

- la pétrochimie : les quatre sites pétrochimiques situés sur le pourtour de l'Etang de Berre assurent, avec une capacité de 28 millions de tonnes,
près d'un tiers de la production française. Divers pipelines stratégiques expédient le pétrole et le gaz jusqu'à la région lyonnaise, la Suisse et l'Allemagne.
Ces installations constituent l'un des plus grands ensembles du pourtour méditerranéen.

- l'aéronautique : l'activité aéronautique constitue un pôle économique important pour l'arrondissement, avec essentiellement EUROCOPTER à Marignane qui emploie 5 200 personnes, AVIONS MARCEL DASSAULT à Istres (environ 800 salariés), SNECMA MOTEURS à Istres (91 salariés), le CENTRE D'ESSAIS EN VOL et la BASE AERIENNE d'Istres qui regroupent 2 700 militaires.