Covid-19 : Rappel de l’importance du respect des mesures barrières dans les Bouches-du-Rhône

 
 

En cette veille du deuxième week-end des soldes d’hiver, Christophe Mirmand, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, préfet des Bouches-du-Rhône, Philippe De Mester, directeur général de l’Agence Régionale de Santé Provence-Alpes-Côte d’Azur et Frédérique Camilleri,préfète de police des Bouches-du-Rhône rappellent l’importance des gestes barrières, particulièrement dans les centres commerciaux.

Le virus circule toujours activement dans notre département. Les indicateurs sont, en effet, en augmentation :
• 652 personnes sont hospitalisées (+79 en une semaine) ;
• 231 personnes sont en réanimation (+ 30 en une semaine) ;
• le taux de positivité est de 7,9 % (contre 7 % la semaine précédente) ;
• le taux d’incidence est de 390 pour 100 0000 habitants (contre 327 la
semaine précédente).

Au vu de l’évolution de la situation qui reste préoccupante, le respect des gestes barrières est impératif, en particulier dans les grandes surfaces. Conformément aux recommandations sanitaires, il convient de :

• porter dès l’âge de six ans un masque (répondant à une norme de filtration élevée, c’est-à-dire soit en tissu de catégorie 1 (AFNOR), soit de type chirurgical) correctement (il doit couvrir parfaitement le nez, la bouche et le menton) ;

• respecter la distanciation physique fixée à deux mètres en intérieur et en extérieur ;

• se laver les mains régulièrement et les nettoyer (dès l’arrivée en magasin) avec du gel hydro-alcoolique ;

• utiliser des lingettes pour nettoyer les chariots ou paniers ;

• tousser dans le coude ;

• se moucher dans un mouchoir à usage unique et le jeter ;

• rester à distance de toute personne qui tousse ou éternue, ne pas toucher ses yeux, son nez ou sa bouche ;

• veiller à respecter le sens de circulation dans les galeries (suivre le fléchage et serrer à droite) pour faciliter la distanciation sociale ;

• respecter la capacité d’accueil affichée devant chaque enseigne afin de respecter la distanciation sociale ;

• Privilégier le règlement en carte bancaire et si possible le payement sans contact.

Par ailleurs, tous les commerces doivent respecter un protocole sanitaire strict négocié par le ministre du Travail avec l’ensemble des professionnels (jauge de 8m2 par personne, horaires d’ouverture adaptés au couvre-feu et aménagements pour faciliter les circulations intérieures). Le contexte sanitaire exige un dispositif de contrôles renforcés. Conformément aux instructions de la préfète de police des Bouches-du-Rhône, police, gendarmerie et CRSCompagnies républicaines de sécurité assurent sur l’ensemble du département des contrôles soutenus du respect des mesures sanitaires, sur la voie publique et à l’endroit des établissements recevant du public qui ne respecteraient pas les règles.

Les forces de l’ordre sont engagées avec une grande détermination à détecter et disperser les événements festifs dont l’organisation est interdite, même dans un cadre privé. Des patrouilles sont déployées à chaque signalement de ce type de soirées. Les contrevenants s’exposent à une amende pour non-respect du couvre-feu et une verbalisation de 135 euros supplémentaires s’ils ne portent pas de
masque, Les organisateurs prennent le risque d’être poursuivis par le parquet pour mise en danger d’autrui.

Christophe Mirmand, Philippe De Mester et Frédérique Camilleri réitèrent leur appel au civisme et à la responsabilité de tous les habitants des Bouches-du-Rhône afin de poursuivre les efforts et respecter les mesures en vigueur visant à protéger l’ensemble de la population.
Ne pas respecter les mesures barrières, c’est prendre des risques, pour soi et pour ses proches. Tout le monde peut être touché, alors tout le monde doit se protéger.

> C.P. Rappel de l'importance du respect des mesures barrières dans les Bouches-du-Rhône - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,22 Mb