Violences conjugales : les numéros d’urgence maintenus pendant le confinement

 
 

Le confinement, indispensable à l’endiguement de la pandémie de Covid-19, constitue un terreau favorable aux violences conjugales et intrafamiliales : la promiscuité, les tensions, l’anxiété peuvent y concourir.

Les outils existent et sont maintenus en cette période de confinement pour signaler, alerter, porter assistance ou écouter.

Vous êtes victime ou témoin de violences ? Composez-le :

  • 17 OU envoyer un SMS spécifiant votre nom et votre domicile au 114 pour une urgence, police secours ;
  • 115 pour une mise à l’abri ;
  • 3919 pour une écoute et réorientation, de 9h00 à 19h00 ;
  • https://arretonslesviolences.gouv.fr pour un signalement en ligne aux forces de l’ordre, avec des gendarmes et des policiers 24h/24 ;
  • 08.019.019.11 pour être accompagné pour préserver sa famille des violences ;
  • 04 96 11 68 80 pour contacter l’Association d’Aide aux Victimes compétente dansles secteursde Marseille, Aubagne, La Ciotat et leurs environs et obtenir un rendez-vous juridique ou psychologique ;
  • 04 42 52 29 00 pour contacter l’APERS - Service d’aide aux victimes et d’activité judiciaire compétente sur le reste du département (97 communes) et obtenir un rendez-vous juridique ou psychologique.

> C.P. Violences conjugales, les numéros d'urgence maintenus pendant le confinement - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,18 Mb