Fibre Excellence Tarascon : l’État poursuit son soutien

 
 
07/01 Fibre Excellence Tarascon : l’État poursuit son soutien

Les services de l’État sont mobilisés depuis plusieurs mois sur le dossier de l’entreprise Fibre Excellence Tarascon, qui s’est placée sous la protection du tribunal de commerce de Toulouse le 8 octobre dernier avec l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire.

Grâce au soutien exceptionnel de l’État, la recherche de repreneurs, entamée dès le mois de février 2020, a pu être poursuivie dans le cadre du redressement judiciaire. Le contexte défavorable sur le marché de la pâte à papier et le manque d’investissements tant productif que réglementaire ces dernières années rendent cette recherche particulièrement difficile. L’État prend à nouveau acte de l’absence d’offre de reprise viable à ce jour et en particulier du refus de l’actionnaire de soutenir financièrement la société.

Toutefois, au regard des enjeux, il parait nécessaire d’éviter un arrêt brutal de l’activité du site et de poursuivre la recherche de solutions pour les 280 salariés du site et les acteurs de la filière bois qui en dépendent.

C’est pourquoi l’État est prêt à apporter un nouveau soutien financier à la société en vue de prolonger la période d’observation.

En parallèle, l’État va maintenir ses efforts pour accompagner la reprise de ce site tout en anticipant l’hypothèse où aucune solution ne permettrait d’éviter un arrêt de l’activité.

Pour faire le point sur la situation et préparer l’accompagnement de la filière bois, les représentants du secteur seront réunis ce lundi 11 janvier par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation , en présence des services de l’État des quatre régions concernées et du ministère chargé de l’Industrie.

> C.P. Fibre Excellence à Tarascon  l’État poursuit son soutien - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb