La Direction Zonale de Police Judiciaire Sud (DZPJ SUD)

 
pj

Première direction zonale de police judiciaire de France, en effectif et en volume d’affaires traitées, son siège est situé à l’hôtel de police de Marseille (2ème), ancien évêché de la ville.

pj

Présentation

La Direction Zonale de Police Judiciaire Sud (DZPJ SUD), plus important service territorial de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (D.C.P.J), compte plus de 1350fonctionnaires répartis entre les quatre Directions Territoriales de Police Judiciaire (D.T.P.J.) de Marseille, Montpellier, Toulouse et Ajaccio.

Sa zone de compétence s’étend sur l’ensemble de l’arc méditerranéen entre les frontières italienne et espagnole, couvrant 21 départements, 30 Tribunaux Judiciaires et 8 Cours d’Appel.

Les régions Provence-Alpes-Côte-d’Azur (PACA), Occitanie et Corse, ressorts de compétence de la Direction Zonale de Police Judiciaire Sud sont des axes majeurs de communication et des lieux d’échanges culturels et commerciaux entre le sud de l’Europe, le bassin méditerranéen, l’Europe centrale et l’Europe du nord.

Sous la direction d’un Inspecteur Général, secondé par un Commissaire Général, l’effectif de la DZPJ SUD est composé de 691 fonctionnaires à la DTPJ de Marseille, de 261 à la DTPJ de Montpellier, de 226 à la DTPJ d’Ajaccio et de 175 à la DTPJ de Toulouse.

Facade arrière Evêché 2
Organisation

La Direction Zonale de Police Judiciaire Sud (DZPJ SUD) est composée de :

  • La Direction Territoriale de Police Judiciaire de Marseille qui couvre les départements des Alpes-de-Haute-Provence (04), des Hautes-Alpes (05), des Alpes-Maritimes (06), des Bouches-du-Rhône (13), du Var (83). Elle est composée d’un état-major zonal (EMZ), d’une division criminelle et de répression du banditisme (DCRB), d’une division des stupéfiants et du proxénétisme (DSP), d’une division de lutte contre la criminalité financière (DLCF), d’une brigade de recherche et d’intervention (BRI), d’un service régional de police technique et scientifique (SRPTS), d’un groupe interministériel de recherches (GIRGroupe d'intervention régional) et d’une antenne du Service Interministériel d’Assistance Technique Sud (Antenne SIAT Sud), elle-même composée de six détachements SIAT basés à Marseille, Nice, Montpellier, Perpignan, Toulouse et Ajaccio, intervenant dans tout le sud de la France (Corse comprise) pour les missions « techniques » venant en appui de l’investigation. Elle exerce sa compétence judiciaire sur deux cours d’appel (Aix-en-Provence et Grenoble) et neuf tribunaux judiciaires. Deux Services de Police Judiciaire (S.P.J.) complètent le siège marseillais de la DTPJ: le Service de Police Judiciaire de Toulon qui exerce sa compétence territoriale sur le département du Var, et le Service de Police Judiciaire de Nice qui en fait de même sur le département des Alpes-Maritimes.
  • La Direction Territoriale de Police Judiciaire de Montpellier qui exerce sa compétence sur les départements de l’Aude (11), de l’Aveyron (12), du Gard (30), de l’Hérault (34), de la Lozère (48), des Pyrénées-Orientales (66) et du Vaucluse (84). Elle est composée notamment d’une division de lutte contre la criminalité organisée (DLCO), d’une division de lutte contre la criminalité financière (DLCF), d’une brigade de recherche et d’intervention (BRI) et d’un service régional de police technique et scientifique (SRPTS). Elle exerce sa compétence judiciaire sur deux cours d’appel (Montpellier et Nîmes), ainsi que sur dix tribunaux judiciaires. Trois Services de Police Judiciaire (S.P.J.) complètent le siège de la DTPJ de Montpellier : les Services de Police Judiciaire d’Avignon, de Nîmes et de Perpignan qui couvrent respectivement les départements du Vaucluse, du Gard et des Pyrénées-Orientales.
  • La Direction Territoriale de Police Judiciaire de Toulouse qui exerce ses missions sur les départements de l’Ariège (09), de la Haute-Garonne (31), du Gers (32), du Lot (46), des Hautes-Pyrénées (65), du Tarn (81) et du Tarn et Garonne (82). Composée d’une division de lutte contre la criminalité organisée (DLCO), d’une division de lutte contre la criminalité financière (DLCF), d’une brigade de recherche et d’intervention (BRI) et d’un service régional de police technique et scientifique (SRPTS), elleexerce sa compétence judiciaire sur trois cours d’appel (Toulouse, Agen et Pau) et sur neuf tribunaux judiciaires.
  • La Direction Territoriale de Police Judiciaire d’Ajaccio compétente sur les départements de la Corse du Sud (2A) et de la Haute-Corse (2B). Composée de divisions opérationnelles (DLCO et DLCF), d’une brigade de recherche et d’intervention (BRI) et d’un service régional de police technique et scientifique (SRPTS), elle exerce sa compétence judiciaire sur une cour d’appel (Bastia) et sur deux tribunaux judiciaires. Un Service de Police Judiciaire installé à Bastia qui couvre le département de la Haute-Corse, complète le maillage territorial insulaire de la police judiciaire.

Missions

La Direction Zonale de Police Judiciaire SUD a pour cœur de métier la lutte contre toutes les formes spécialisées, organisées ou internationales de la criminalité et plus particulièrement les homicides à énigme ainsi que ceux liés au banditisme et à la criminalité organisée, le terrorisme, les attaques au préjudice de sociétés de transport de fonds, les vols à main armée avec armes à feu au préjudice d’établissements bancaires, de certains commerces et des particuliers à leur domicile, le trafic de stupéfiants, le proxénétisme, le trafic d’armes, le trafic organisé de machines à sous, les affaires économiques et financières complexes, le blanchiment d’argent, la fabrication et l’écoulement de monnaie contrefaite, la criminalité informatique, les trafics alimentant l’économie souterraine dans les cités ou quartiers sensibles,et la criminalité organisée.

Dans les Bouches du Rhône, l’action de la D.T.P.J. sous l’autorité des magistrats et du préfet de police, en particulier depuis 2015 dans le cadre du pilotage renforcé de la lutte contre les stupéfiants, (associant D.D.S.P. et D.Z.P.J.), a permis à la fois de contenir le nombre de règlements de comptes et d’améliorer le taux d’élucidation.

dfd

Contacts

D.Z.P.J. Marseille
Hôtel de Police
2, rue Antoine Becker
BP 80178 - 13474 MARSEILLE Cedex
Standard : 04 91 39 80 00
Fax : 04 91 13 17 42