Détenir une ruche

 

La détention et l’emplacement des ruches doivent être déclarés . Les modalités de déclaration sont détaillées dans le document :

http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/Note_aux_apiculteurs_declaration_des_ruches_v5.pdf

Le Groupement de défense sanitaire  vous informe et enregistre vos déclarations. Si vous ne disposez pas d’un numéro SIRET, le GDS vous demandera de prendre contact avec la DDPP  du Nord pour l’attribution d’un numéro NUMAGRIT. 

Vous devez identifier vos ruchers.

Vous devez tenir un registre d’élevage   , le présenter à votre vétérinaire à chaque visite et aux agents de la DDPP  à leur demande.

En cas de suspicion de maladies réglementées (maladies présentes sur notre territoire : loque américaine, nosémose, ou maladies qui pourraient le devenir : infestation à Aethina tumida ou à Tropilaelaps clareae) ainsi qu’en cas de mortalité rapide et massive, vous devez immédiatement prendre contact avec la DDPP  du Nord. Une enquête, des prélèvements, des analyses, et des visites sanitaires complémentaires seront organisées autant que de besoin par la DDPP  du Nord et la DRAAF .

Pour tout problème sanitaire, les agents techniques apicoles peuvent utilement vous renseigner (liste disponible auprès de la DDPP ).

> Arrêté portant appel à candidature pour le mandatement de vétérinaires pour l’exécution de missions de police sanitaire et d'évaluation épidémiologique de mortalité portant sur la filière apicole - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb